Le premier jour du reste de ma vie par Virginie Grimaldi

Hello les sexy ladies !

Après avoir fait un marathon et enchaîné 6 tomes de Charley Davidson, j’ai décidé de faire une petite pause (oui car fantasmer sur Reyes devenait problématique – comprendra qui pourra ^^) et de me lancer dans une lecture feel good, mon petit coeur en ayant grand besoin en ce moment.
Pour avoir déjà lu deux romans de Virginie Grimaldi, j’étais pratiquement sûre de mon choix. Ce roman-ci est le tout premier qu’elle a écrit et qui lui a ouvert les portes du succès.

En bref:

Auteur: Virginie Grimaldi
Titre: Le premier jour du reste de ma vie
Nombre de pages: 336 (poche)
Éditeur: Le Livre de Poche
Genre: Feel Good
Parution: 21 janvier 2015 (édition brochée)
Prix: 7.20 €

De quoi ça parle ?

Marie a pris une grande décision : celle de quitter son mari le jour de l’anniversaire de celui-ci. Laissant de côté un homme irrespectueux, duquel elle ne recevait plus d’amour, elle se lance dans une aventure en solo, à savoir une croisière autour du monde.
Sur le paquebot, elle fait la rencontre de deux femmes très différentes mais qui, pourtant, lui apporteront beaucoup de par leur parcours de vie. Anne, la soixantaine, a perdu l’amour de sa vie et est désespérée, tandis que Camille est une jeune femme de 25 ans qui tient à s’envoyer en l’air avec un mec différent dans chaque pays visité.
La vie des trois amies est chamboulée. Elles doivent prendre de graves décisions et c’est, hésitantes, qu’elles vont se diriger vers le chemin qui est le meilleur pour chacune d’elles.
Cette croisière de tous les espoirs est certes le début d’une nouvelle existence…

A quoi faut-il s’attendre ?

Il s’agit d’un roman que l’on qualifie désormais de « feel good », léger et plein d’espoir. Les trois copines sont très différentes et il est très facile de s’identifier à au moins l’une d’elles. Les difficultés qu’elles rencontrent sont parlantes et communes à beaucoup de femmes jeunes ou moins jeunes. Elles sont « Madame Tout le Monde » et ont pour vocation de démontrer aux lecteurs qu’il y a toujours des solutions et que la lumière n’est jamais bien loin.

Le lecteur voyage au cours de sa lecture au gré des différents pays visités. Certes, l’auteure ne fait que survoler les destinations, mais elle parvient tout de même à transmettre un petit goût d’étranger qui fait du bien au moral.

L’amitié est évidemment un thème très présent dans ce roman puisque ce lien fort unit les 3 femmes qui, au départ, ne se connaissaient pas. Cela démontre à quel point il est facile de s’attacher à certaines personnes et ce dans un laps de temps très court.
L’amour est également abordé sous plusieurs formes : le divorce, la nouvelle rencontre, le coup de foudre, l’amour éternel, etc. Encore une fois, chaque lectrice pourra à sa façon s’identifier à l’histoire d’une des héroïnes.

Ces héroïnes, justement, parlons-en :
Marie est la narratrice et celle par qui l’histoire commence. Passé quarante ans, des filles adultes et parties de la maison, elle se retrouve avec son mari qui la trompe et ne lui procure aucun bonheur. Lassée, elle choisit de prendre le taureau par les cornes et le quitte pour partir à l’aventure. Le lecteur suivra son cheminement personnel tout au long du livre.
Camille est la plus jeune du groupe. Âgée de 25 ans, mal dans sa peau depuis toujours, elle décide d’utiliser ce voyage pour expérimenter sa sexualité avant d’oser se lancer pour le grand amour qui l’attend en France. Délurée et drôle, elle est également attendrissante et ne s’attend certainement pas à ce qui va lui tomber sur la tête !
Anne est la plus âgée et se situe dans la soixantaine. Elle est mariée depuis de nombreuses années à l’homme de sa vie et n’a jamais eu d’enfant. Leur couple a traversé une épreuve douloureuse dont il ne s’est pas relevé. Anne est dévastée suite au départ de son époux et tente ce voyage pour espérer le reconquérir car elle ne peut vivre sans lui.

Le style d’écriture de l’auteure est très fluide et agréable. Le roman se lit sans difficulté et sans avoir besoin d’une concentration exacerbée.

Mon avis :

J’ai adoré ce roman car il m’a beaucoup parlé. 
Comme je l’ai déjà stipulé, énormément de lectrices pourront se retrouver dans les personnages, ce qui fut mon cas. J’avais besoin de lire ce genre de bouquin ; il est apparu dans ma vie au bon moment !
Je me suis attachée aux héroïnes qui, même si elles sont un peu stéréotypées, sont tout de même très réalistes. L’espoir qu’elles transmettent est bienvenu et fait vraiment du bien au moral.
J’ai lu que certains trouvaient que l’histoire était trop simple et que tout s’accordait trop parfaitement. C’est vrai, je l’avoue, mais je crois personnellement que lorsqu’on se trouve sur le bon chemin de notre vie, les choses se mettent en place toutes seules. Cela explique, pour moi, les événements heureux qui surviennent tout au long du roman.
Alors par contre, il y a tout de même quelque chose qui m’a un peu déçue et c’est la couverture du format Poche. Je la trouve particulièrement immonde. Je préférais cent fois la version brochée !
Dans tous les cas, il s’agit d’une histoire que je conseille à toutes les femmes qui se trouvent à la croisée des chemins, qui doivent prendre une décision sérieuse qui menace de bousculer leur existence. Ce livre rassure et prouve qu’il y a toujours une issue heureuse, peu importe l’épaisseur du brouillard.

Ma note : 5/5

Où le trouver ?

Sur Amazon

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.