Le dernier jardin, la trilogie par Lauren Destefano

Hello les sexy ladies !

Il y a quelques temps, sur la chaîne Youtube de Mlle Papote, j’ai découvert une trilogie de dystopie qui m’a semblé extrêmement prometteuse.
De fait, cette Youtubeuse en parlait avec beaucoup d’enthousiasme, ce qui m’a donné envie de me plonger dans cette lecture.

En bref:

Auteur: Lauren Destefano
Titre: Ephémère, Fugitive, Rupture
Saga: Le dernier jardin
Nombre de pages: 352, 320, 351 (broché)
Éditeur: Castelmore
Genre: dystopie
Parution: 21 mai 2014, 17 août 2012, 17 septembre 2014
Prix: 15.90 €, 15.20 €, 16.90 €

De quoi ça parle?

L’humanité court à sa perte depuis qu’un virus mortel touche toute la population, tuant les jeunes femmes à l’âge de 20 ans et les jeunes hommes à l’âge de 25 ans, sans exception.
Avec une espérance de vie aussi courte, les jeunes filles sont fréquemment kidnappées pour être contraintes de devenir épouses et de porter le plus d’enfants possibles jusqu’à leur mort précoce.
C’est précisément le destin qui se profile pour Rhine, enlevée à l’âge de 16 ans et obligée d’épouser le gouverneur Linden. Avec ses deux sœurs-épouses, elle va devoir apprendre à amadouer cet homme pour avoir une chance de s’échapper de ce manoir maudit et de rejoindre son frère jumeau qui la croit morte.

A quoi faut-il s’attendre?

Il s’agit d’une série de dystopie qui porte un regard sombre sur l’humanité et sur son destin. La population de la Terre n’a plus d’espoir et est contrainte de regarder ses enfants mourir en pleine fleur de l’âge.
Rhine est totalement dans l’état d’esprit qu’il lui reste peu de temps à vivre et mentionne ce fait horrible très souvent au cours du récit. Le lecteur sent son désarroi et son désespoir face à sa mort imminente.

Les personnages principaux sont vraiment très intéressants et très bien construits. Etant donné que je me suis enfilée les trois tomes d’affilée, je vais pouvoir vous parler de tous ces personnages importants.
Commençons tout d’abord par Rhine, la narratrice. Au début de l’histoire, elle a 16 ans et est donc mariée de force au gouverneur Linden. Elle a l’esprit rebelle et ne se laisse pas facilement attendrir par des beaux discours ni par l’opulence. Elle a soif de liberté et est loyale envers son frère jumeau. Elle est forte et déterminée.


Linden est le gouverneur qui choisit d’épouser Rhine. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, c’est un homme bon, bien que profondément naïf. Il voue une foi sans limite à son père qu’il pense doté des meilleures intentions. Il ne connaît pas le monde et n’a jamais vraiment vécu. C’est un personnage attendrissant bien que parfois un peu énervant à cause de son laxisme.


Cecily est l’une des sœurs-épouses de Rhine, forcée elle aussi d’épouser Linden. Elle n’est âgée que de 13 ans au début de l’histoire et c’est le personnage qui évolue le plus tout au long des tomes. D’abord, femme-enfant, elle finit par grandir et par gagner en maturité. C’est un personnage très surprenant et attachant.


Vaughn est le père de Linden et le commanditaire des enlèvements. C’est un homme malfaisant et il est en quelque sorte le « méchant » de l’histoire. De fait, le lecteur finit par le détester au plus au point et par l’avoir en horreur. Ses agissements sont inqualifiables.

Les personnages secondaires ont également beaucoup d’importance et sont tous très attachants ou, au contraire, expriment au lecteur un profond dégoût. Ils sont en tout cas nombreux mais pas trop. Je dirais que l’auteure a su doser le nombre de protagonistes à la juste mesure.

L’histoire est écrite du point de vue de Rhine. C’est elle que nous suivons tout au long des trois tomes. L’écriture est bonne, fluide et très agréable à lire.

Mon avis:

Vous vous doutez bien que, si je me suis enfilée les 3 tomes, c’est que j’ai beaucoup aimé cette histoire !
J’ai été surprise par la tournure qu’ont pris les événements et par la direction que prenait l’auteure à certains moments.
J’ai trouvé que l’intrigue était très bien menée et ne s’essoufflait pas au cours des romans.
J’ai beaucoup aimé les personnages, qu’ils soient bons ou mauvais. J’ai trouvé qu’ils étaient très bien exploités et approfondis.
Le principe de mort à 20 et 25 ans est assez innovant. En tout cas, je ne l’ai jamais rencontré auparavant, ce qui m’a plu! Certes, nous restons dans de la dystopie pure et dure mais, néanmoins, je perçois cette trilogie comme étant suffisamment différente.
C’est une lecture que je conseille à toutes celles qui adorent la dystopie car je pense que vous ne serez pas déçues !

Ma note : 4/5

Où les trouver?

Sur Amazon

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire